Le premier pas…

… est toujours le plus difficile.

Tous les jours (ou presque) je vais à la salle de sport. Tous les jours, la partie la plus compliquée pour aller à la salle de sport n’est ni le fait de me changer pour me mettre en tenue, ni le fait de démarrer l’entrainement. Non, la partie la plus compliquée c’est de sortir de chez moi. Même sans me dire que je vais au sport, juste mettre le nez dehors avec mes affaires de sport dans un sac est l’assurance que je finirai par aller à la salle de sport.

L’être humain est extrêmement doué pour développer des stratégies d’évitement inconscientes. On a plein de travail donc on se sent coupable de quitter la maison. Mais à la maison, on passe un long moment devant Netflix plutôt que de travailler.

J’essaie d’arrêter de penser à ce que je dois faire, pour plutôt définir où je dois le faire. Puis je sors de chez moi. C’est le premier pas qui entraine tous les autres.

(Pour ceux qui n’ont pas l’occasion de le vivre, c’est le problème numéro 1 dans le fait de travailler de chez soi, on pense toujours à ce qu’on n’a pas fait et on culpabilise tout en ne le faisant de toute façon pas, même si le bureau à domicile a bien d’autres avantages)